Catégories
Uncategorized

CE moto drame continue – GO! Et Express

Le drame entourant le déploiement de l’médical motos par la CE dans le département de la santé (ECDOH) continue, avec DA ombre ministre de la santé Siviwe Gwarube accusant le ministre de la santé Zweli Mkhize de “se soustraire à la responsabilité”.

Volte: Malgré disent le contraire sur Twitter, le ministre de la santé a admis, dans le parlement que la ECDOH nouveaux scooters n’est pas admissible que des ambulances Photo: FACEBOOK/CE MEC la SANTÉ

Répondre à des questions au parlement le 26 juin, Mkhize, a déclaré: “Le but de l’ [scooter] projet par ECDOH est principalement pour l’élargissement de l’accès aux soins de santé primaires et de la prestation de chronique de la médecine pour les zones les plus reculées de la CE.”

Cependant, Gwarube, a déclaré le ministre l’a dit le contraire il y a quelques semaines.

“Les faits sont que ces insuffisante scooters ont été destinés au transport de patients et a été lancé en grande pompe par CE que les autorités de santé, y compris le ministre lui-même.

“Ceci, cependant, est en contradiction directe avec ses propres commentaires sur Twitter,” Gwarube dit.

Gwarube faisait allusion à un tweet par Mkhize le 12 juillet, dans laquelle il dit que les scooters pourrait être utilisé pour le transport de patients.

Les scooters ont été l’objet de controverses depuis qu’ils ont été lancés en juin.

Dans la même réponse parlementaire, Mkhize admis que les scooters ne répondent pas aux critères de base pour être admissible en tant que public ambulances.

Il a également dit que le service national de la santé n’a pas été consulté avant la ECDOH commandé les scooters.

Comme indiqué précédemment par le Daily Dispatch, Gwarube a l’intention de soumettre Mkhize que la réponse de la preuve à la Commission Droits de l’Homme (SAHRC) comme moyens de preuve supplémentaires dans une enquête, le DA vise à lancer.

“Si le ministère national de la santé revient maintenant à partir de la première prétendue fonction des scooters qui ministre Mkhize personnellement approuvé, il pose la question de savoir pourquoi R10m est passé sur une chronique de distribution des médicaments du système.

“Quel est le point de l’équipement de premiers soins, goutte à goutte stands et le tendeur fixé au scooter?” elle a demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *