Catégories
Uncategorized

Fossé de moto obstacle pour des raisons de sécurité, prie instamment le Sénateur | Daily Express en Ligne

Fossé de moto obstacle pour des raisons de sécurité, prie instamment le Sénateur

Publié le: mardi 21 juillet 2020

Par: Inquirer


Taille Du Texte:


Une structure en acier et plexiglas ou en plastique soudé dans le centre de la moto (à droite) et un sac à dos comme engin pour être porté par le conducteur sont la barrière deux prototypes d’obtenir l’approbation des autorités.

MANILLE:
Le sénateur Ramon “Bong” Revilla Jr lundi à l’appel de l’Inter-Agency Task Force pour les Maladies Infectieuses Émergentes (IATF) de reconsidérer son exigence sur l’utilisation de la moto obstacles pour backriding couples.Revilla émis l’appel à l’issue de la Force opérationnelle Interarmées Covid Bouclier chef de la Police, le Lieutenant Général Guillermo Éléazar, a annoncé que le gouvernement est en train d’étendre la date limite pour l’installation de moto obstacles du 19 juillet au 26 juillet.
Le gouvernement de la task force sur le coronavirus de la maladie plus tôt permis pouf manèges pour les couples, qu’à partir du 10 juillet, tant qu’il existe des barrières de protection installé sur la moto.

ANNONCE


“Beaucoup de coureurs disent qu’ils ont un moment difficile l’équilibrage et les manœuvres de la moto en raison de la cloison.
“Beaucoup d’entre eux ont dû recourir à des barricades improvisées parce que la pandémie a forcé de nombreuses personnes à sortir de leur emploi et n’ont pas les moyens d’acheter une barrière,” Revilla dit.
“Les coureurs sont exposées à des dangers, surtout si la barrière n’est improvisé, et si elle n’a pas été installé correctement, les matériaux sont de qualité inférieure ou trop léger ou trop lourd,” at-il ajouté.

ANNONCE


Revilla, également un à moto, a souligné que plusieurs ingénieurs et experts sont opposés à l’installation obligatoire de diviseurs dans les motos “parce que ça va devenir une question de sécurité, de l’aérodynamique et de la maniabilité pour les coureurs.”
Il a suggéré que l’IATF de mener une “vaste consultation” parmi les constructeurs de moto et des experts à venir avec de meilleures lignes directrices qui permettront de protéger les motards de l’obtention de Covid-19 et en même temps prévenir les accidents de la route.
“Dans les deux semaines qui l’IATF a requis l’utilisation de barrières, plusieurs accidents ont déjà été signalés,” dit-il.
“Il ne faut pas attendre des accidents graves de se produire.
“Les obstacles, au lieu d’être utile, au lieu de causer plus de problèmes”, at-il souligné.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *