Catégories
Uncategorized

Harley-Davidson a breveté un calage variable des soupapes VVT

Une demande de brevet déposée il y a plusieurs mois aux Etats-unis en Harley-Davidson et la signature de son ingénieur, Johann Vosges, préfigure une nouvelle V-Twin moteur.
Au-dessus de tout, il montre innovante commande de distribution qui agit de concert avec un inédit système d’équilibrage monté sur chaque extrémité de l’arbre moteur.

Le système d’équilibrage, qui tourne à deux fois la vitesse et dans la direction opposée à l’arbre du moteur, exploite également deux arbres à cames conformément à un mécanisme qui modifie le calage des deux soupapes d’admission et deux d’échappement.
L’ ventes aux enchères que déplacer les culbuteurs, les châteaux au-dessus de la chambre de combustion, pas parallèles, sur le côté de la bouteille. Contrairement à un autre brevet datant de 2019 (voir ci-dessous) et toujours au nom de Johann Vosges, qui a la les barres de contrôle sur les côtés opposés des bouteilles de gaz.

Sur le côté opposé de l’arbre moteur et un double système fonctionne sur la le deuxième cylindre.

Il est possible que cette solution a été destiné à la réduction de la les émissions de polluants en plus d’offrir un plus la régularité de l’opération.

Avec l’introduction prochaine de la législation Euro5par exemple , le moteur de la série en cours Sportster est confronté à un obstacle majeur.

Le moteur refroidi à l’air complique le travail des designers en ce qui concerne les niveaux de bruit les émissions et les rejets les plus strictes. Mais il reste une mise en page aussi important, si ce n’est indispensable, quand il s’agit de motos classiques.

source motorcycle.com



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *