Catégories
Uncategorized

Le bouclier de protection pour les motos approuvé

PAR ARGYLL CYRUS B. GEDUCOS

*

Le groupe de travail National (FSN) COVID-19 a approuvé le sac à dos de style de bouclier protecteur ou un obstacle qui doit être installé dans les motos transportant deux passagers.

Présidentielle porte-parole de Harry Roque, a déclaré lundi la BAD a approuvé le plan proposé par moto-taxi cabinet Angkas et peut être utilisé immédiatement.

Le projet de sac à dos de conception a diviseurs et les poignées entre les conducteurs et passagers pour la prévention de la transmission de COVID-19.

Au lieu d’être installé directement sur la moto, la transparente de protection de bouclier ou de la barrière est porté par le pilote de la moto.

PHOTO de AngkasPh facebook

PHOTOS de AngkasPh facebook

C’est le deuxième bouclier approuvé par le FSN. Le premier était le prototype conçu par Bohol Gouv. Arthur Yap et sa conception nécessite le bouclier pour être installé sur la moto.

La semaine dernière, le gouvernement a autorisé le passager de la conduite, mais seulement pour les époux et les épouses, les conjoints de fait, et de vivre l’un de nos partenaires. Pour prouver leur relation, les maris et les épouses seront tenus de présenter leur contrat de mariage pour les autorités, tandis que les conjoints de fait et les partenaires doivent apporter Id de montrer qu’ils sont vivant à la même adresse.

Vendredi, Roque dit, seuls les couples sont autorisés à rouler sur des motos dans le même temps, parce que la première clameur pour pouf à cheval ou à dos de l’équitation, a été pour les couples uniquement.

Les Couples devraient également suivre les normes de la santé publique et de la route des normes de sécurité, comme le port de masques et de casques et de l’observation de la limite de vitesse.

Même si le dessin pour le deuxième bouclier en viennent, Angkas ne peut pas fonctionner au cours de la quarantaine depuis les moto-taxis ont pas de franchise existante qui permet leur fonctionnement.

Depuis que le verrouillage a été déclarée le 15 Mars, le public a fait appel au gouvernement pour permettre le retour de l’équitation dans les motos en raison de la suspension de transport public.

Cependant, l’IATF rejeté les suggestions vers le bas en raison de l’absence de distanciation physique.

commentaires



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *