Catégories
Uncategorized

Le Décret d’août sera encore une autre occasion manquée pour soutenir le marché de la moto?

Après le feu vert du Sénat, le Gouvernement a été habilité par le Parlement à intervenir pour lutter contre la crise née de la pandémie Covid-19 grâce à une nouvelle déviation du budget jusqu’à concurrence de 25 milliards d’euros répartis à l’économie par le biais de la Le Décret D’Août.

Une partie de ces fonds, a déclaré le Ministre Gualtieri, sera consacrée à l’ marché de l’automobile – sans doute la forme d’incitations et sur cet aspect sera aussi important que le contenu de la résolution présentée par le groupe des Chefs de la majorité sur le Programme National de Réforme 2020, également approuvé par les deux Chambres.

La Ministre d’intervenir dans le Sénat, a rappelé que les trois écarts du budgetcelui qui a été approuvé hier n’est que la dernière pour laquelle le Gouvernement a demandé l’autorisation, s’appliquent au total », de 6 points de pourcentage de Pib de la dette. C’est un énorme effort, mais rendue nécessaire par l’ampleur de la crise, afin de soutenir les travailleurs, les entreprises et les familles les plus durement touchés par la pandémie, » et, ajoutait-il, « de ces 100 milliards, soit environ 35 ans ont passé et aller de l’emploi et de filets de sécurité sociale, plus de 40 milliards pour les entreprises, et plus de 12 milliards d’euros pour les Régions et les autorités locales, et plus de 11 milliards de dollars pour la santé, l’école et les services sociaux ».

Le point, comme nous l’avons mentionné ici, est que tandis que les ressources en provenance directe de l’UE (nous pensons surtout à la Reprise du Fonds ou de la SEM) ont un temps de latence en raison de leurs procédures d’approbation et d’approvisionnement de fonds et ne peut être fournie qu’entre le mois, soit une différence de le budget national – en un mot: une augmentation de la dette publique autorisée par La Commission Européenne comme une suite d’événements exceptionnels, comme la pandémie de rendre immédiatement disponibles les sommes et permet d’intervenir rapidement en relation avec ces secteurs que le Gouvernement a le pouvoir discrétionnaire de juger digne de l’aide comme un résultat dede santé d’urgence qui a submergé l’ensemble de l’économie nationale.

Nous avons déjà vu que, avec la précédente Les décrets de la Relance et de la Liquiditéle fonds de vélo a reçu le soutien direct du Gouvernement seulement la louable initiative de subventions pour l’achat de motocycles et de scooters à la traction électrique. Cependant, reste le doute si la moto du marché « traditionnel » de la trace de la chine post de verrouillage et de récupérer sur une base annuelle, les volumes de ventes perdues pendant plus de deux mois d’arrêt. Il est certainement vrai que les deux mois de juin-juillet a abouti à les résultats des ventes excitantmais il est tout aussi certain qu’il est encore loin de l’objectif que les Maisons et les courtiers pour 2020: l’incertitude sur les ventes de l’automne, et, entre autres choses, EICMA de cette année ne sera pas tenu et peut, par conséquent, manquer l’effet habituel de remorquage sur les ventesdans ce cas, le début de 2021.

En bref, la situation n’a plus rien de défini, et l’appel de la BRANCHE de l’exécutif pour les stimuler à fournir des incitations pour les motos et les scooters, est restée, à ce jour, sans le suivant: les espoirs de la filière sont épinglés dans le prochain Décret d’août, prévu pour une sortie sans doute par le 6 août et que, dans ses plis, pourrait accepter de l’aide consacrée à la moto du secteur.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *