Catégories
Uncategorized

Marc Marquez: Sur Alex dans le LCR que je savais tout. La piste est seulement un adversaire et je veux gagner

Alex aura moins de pressions dans le LCR de l’équipe et le CDH. Il est convaincu que Marc Marquez hier lors d’une conférence de presse à Jerez, a parlé pour la première fois de l’étrange de déplacer le marché à Honda. La mise, en fait, de réduire au silence toute voix à propos de sa réaction possible mécontent à l’égard de ce qui s’est passé. “J’ai toujours respecté les décisions de la Honda – dit-il -. Je savais que l’arrivée de Espargarò, depuis avant le début des rumeurs.

Après ce qui s’est passé l’année dernière à Valence, droits de l’homme a eu à rechercher la meilleure solution et Alex, champions du monde Moto2, a été le meilleur. Je crois que ce changement de 2021 est bon pour Alex, parce que dans l’équipe HRC, il y a beaucoup plus de pression, sont contents de la situation. Je suis désolé pour Crutchlow, qui a tant fait pour la Honda, avec le soutien des autorités, mais il n’est pas une décision sur mon propre.

Alex est mon frère, divisé l’équipe avec lui, c’est fantastique mais sur la piste est le champion du monde de Moto2 et pour moi il sera plus qu’un seul adversaire à battre”. Fermé le chapitre, Alex, Marc Marquez est de retour pour parler debut de la saisonqu’il est clair, de mettre dans le sac de la neuvième titre mondial. “L’objectif, dit-il, est de lutter pour la victoire dans toutes les courses, mais aussi le podium saràimportante, puisque c’est une ligue de seulement dix courses. Il est difficile de démarrer le championnat sans le savoir avec certitude combien de courses il y en aura, mais la mentalité est toujours le même, et deux courses sur le même circuit, nous permet peut-être pour introduire des changements sur la base de l’installation. Il n’y a plus de temps à essayer des choses”.

Déterminé et concentré, et puis, comme Marc Marquez, qui également dans le premier essai, il a ramené à la maison d’excellents résultats à partir du chronomètre. “Il était important de revenir sur le vélo, conclut-il,  » En hiver, j’ai eu à traiter de nombreux problèmes de physique et de technique, maintenant tout est beaucoup mieux, nous avons fait un pas en avant à la fin de l’épreuve au Qatar. Mais nous ne savions pas si cela a fonctionné: ici, nous avons eu des confirmations. Avant de commencer à vous tous d’entre eux sont motivés, et rapide, je pense que la première course ne sera pas très différente de l’autre”.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *