Catégories
Uncategorized

Moto bruit: la monnaie Suisse arrêter

Tout ce qui reste est de prendre note de: après le verrouillage, caractérisé par des rues désertes et des moteurs hors tension dans l’ensemble de l’Europe (Suède, en partie), les hommes politiques des Pays riverains de la Les alpes de bruit, ne veulent pas en entendre parler.
Sur Le Vélo.fr nous avons déjà dit de l’Allemagne, qui évalue même la confiscation de la moto développé et équipé avec des drains ouverts. Le 15 mai 2020, le Conseil de la république fédérale d’allemagne a voté une résolution visant à limiter les émissions de bruit de tous les motocycles neufs à un maximum de 80 dB. Il n’est pas encore inscrite dans la loi et n’est pas en vigueur, mais la résolution a déjà été transmis au gouvernement fédéral, qui décidera si, et quand, à suivre la proposition du Conseil fédéral.

Beaucoup plus énergique, et par-dessus tout, déjà en vigueur, l’interdiction est prise dans le Tyrol (Autriche) 10 juin: il restera en vigueur jusqu’à la prochaine 31 octobre 2020, et en fait interdit la circulation des motos avec un bruit dépassant les 95 décibels dB(A) – indiqué dans les documents au point de U,1) dans certains des routes de montagne.
Les rues concernées sont les suivantes: B 198 Lechtalstraße; B 199 Tannheimerstraße; L 21, Berwang-Namloser Straße; L 72 Hahntennjochstraße la deuxième partie; L 246 Hahntennjochstraße la première partie; L 266 Bschlaber Straße. Tout cela découle de la demande des habitants du tyrol du district de Reutte (connu pour la vallée du Lech, sur les routes où, selon une étude commandée en 2019, qui a mesuré le bruit de la circulation, il y a jusqu’à 3 300 motos par jour: 70% de tous les véhicules en transit et responsable de la principale source de bruit. L’interdiction s’applique pour les motocyclistes, les résidents et non-résidents autrichiens et étrangers, sans distinction, mais pas pour les autres catégories de véhicules. La contravention est de 220€, et la police, autorisé à exécuter les commandes, peut imposer à l’arrière du front pour les médias. Les collègues allemands de motorrad.de avoir vérifié le bruit rapporté sur les documents de certains modèles, et ont compilé une liste partielle des motos concernées, que vous pouvez découvrir ci-dessous.
Hors-la-loi, dans le Tyrol sont par exemple la BMW S1000RR, 98 dB(A), l’Aprilia Tuono V4 1100 (96), Ducati Multistrada 1260 (102), Kawasaki Z900 (97).

La suisse cousins vont faire la même chose?

Le cas du Tyrol, est emblématique, car la conseillère nationale de la suisse Gabriela Suter (Parti social-démocrate suisse) demande une interdiction générale de la soi-disant « moto » du bruit en Suisse similaire à celle en vigueur en Autriche.
Voici les raisons de ms. Suter: « Le tyrol est l’ouverture de la route: la moto de bruit stationnaire au-dessus de 95 décibels seront interdits sur le parcours de la randonnée populaire du 10 juin 2020. Tirol répondra alors pour le bruit causé par les motos bruyantes. Surtout pendant les week-ends d’été, le boom du trafic de moto est une nuisance. En Suisse aussi, les motos sont une grande nuisance, en particulier sur le fameux cols des Alpes et des Alpes, mais aussi sur le plateau suisse. Le bruit affecte indûment les gens et la nature « .

Sûrement l’ la santé des personnes doit être préservée, et il est un fait que les vélos avec les tuyaux dans les vallées de montagne, mais aussi dans la ville…), nous ne devrait vraiment aller. Mais d’interdire la circulation de certains de vélo régulièrement approuvé, il nous semble qu’une restriction à l’absurde et totalement arbitraire.
Également à proximité de la Suisse, la proposition de la Suter ne passe pas inaperçu, et la Fédération des Motards est sur le pied de guerre pour arrêter une initiative qui pourrait endommager fortement la attivitià touristique, déjà fortement touchées par la situation d’urgence coronavirus.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *