Catégories
Uncategorized

MotoGP 2020. Les transcriptions du GP d’Espagne à Jerez

FABIO QUARTARARO VOTE DE 10 ET DE LOUANGE
Une victoire de grande valeur, parce qu’il est le premier et parce qu’il a été obtenu dans des conditions loin d’être simple: le vendredi a été en difficulté (“ma pire journée en MotoGP,”) et la course n’avait pas bien commencé, avec un mauvais départ et de ses concurrents directs dans avant de dicter le rythme. Il pourrait perdre la tranquilité, au lieu de cela il est resté clair, conscient de sa vitesse. D’accord, la victoire est venu grâce aux erreurs de Marquez, mais le jugement, pour moi, ne change pas. Et ce succès lui donnera encore plus de force. Le El diablo.

MAVERICK VINALES 7,5
Certainement pas beaucoup pour quelqu’un qui a fait le second, mais, encore une fois, semble avoir manqué une occasion, plus que d’obtenir un bon résultat, la perte de la contestation directe avec le futur coéquipier. N’est pas peu, vu que dans la danse il y a le rôle de numéro un de la à l’intérieur de la boîte, même si à distance. Encore incomplète.

ANDREA DOVIZIOSO 8,5
Il me semble, d’ores et déjà lire la critique de ce vote, un point de plus que ceux qui sont venus en second. Mais je crois qu’il est impératif de garder en considération que la Yamaha était significativement plus élevée que la Ducati, au moins à Jerez. Et n’oublions pas qu’il a couru deux semaines après une opération sur sa gauche clavicule dans des conditions climatiques asphyxiant. En outre, continue d’être le seul pilote à exécuter toujours sans contrat. En bref, une belle performance. Super motivé.

JACK MILLER 8
Le futur pilote de la Ducati se développe, la preuve de son efficacité dans le test, mais en montrant de plus en plus concret dans la course. Une tendance qui a commencé à la fin de 2019, et se poursuit également à l’horizon 2020. Et entre tous les pilotes dépouillé de Marquez dans une remontée spectaculaire, il a été le seul qui a tenté de faire valoir. Tenace.

FRANCO MORBIDELLI 7
Vivre, ce n’est pas moi, c’était une très belle course, juste assez, mais examiné le GP, j’ai mieux compris son rendement, ce qui n’était pas mal du tout. Le péché de l’effort et de l’initiale de l’erreur commise dans la tentative de faire passer Pol Espargaro: il a perdu la chance de monter sur le podium. La comparaison avec le coéquipier continue d’être difficile, mais il serait pour n’importe qui. Pour moi, la croissance.

POL ESPARGARO 7,5
Profite bien du potentiel à sa disposition, tous les de la course, avec la Ducati: je pense tout de même que les droits de l’homme a bien fait de parier sur lui. Rapide.

PECCO BAGNAIA 7
Honte au sujet de la chute dans le final, mais dans l’ensemble c’était un GP certainement positif, à partir de la quatrième place en qualification. Par rapport à l’année dernière, le changement est évident: il viendra de l’étanchéité jusqu’au drapeau à damiers. À haut potentiel.

DANILO PETRUCCI 5
Une course avec matt, mais avec une grande justification: la blessure au cou, à la suite de la chute sans faute, mercredi. Bref, il a fait du mal, mais non, on peut pas en demander plus. Malchanceux.

MARC MARQUEZ 4
Le retour est de 100 et la louange, une démonstration de supériorité est dévastateur, et même humiliant pour l’adversaire. Sûrement passionnant. Mais l’erreur initiale et la chute définitive ne peut pas être oublié, doivent être pris en compte: – le rejet inévitable. Exagérée (bonnes et mauvaises).

VALENTINO ROSSI 4
Le pire course par une longue période de temps, et cela ne vient pas de la performance exactement passionnant. Une lenteur inquiétante, en raison de l’incapacité des pneus de travail, mais fonctionne très bien avec les autres Yamaha. Inquiétante.

ALEIX ESPARGARO 4
Probablement frustré pour une moto est moins concurrentiel attentes à Jerez, il a commis une autre erreur dans la course. Toujours l’habitude.

JOAN MIR 4
Il avait le vélo et la marche à faire un grand retour à partir de la 12ème place, mais il a manqué immédiatement. Course a jeté.

YAMAHA M1 VOTE 9
Première et de la deuxième qualification, premier et deuxième de la course, trois Yamaha dans le top cinq: le résultat dit que c’était la meilleure moto.

DUCATI DESMOSEDICIGP GRADE 8
Le vélo maintient un bon niveau de compétitivité aussi sur une piste peu d’ami: si vous ne pouvez pas trouver un bon équilibre pour mieux exploiter les pneus, alors vous pouvez rêver.

HONDA RC213V GRADE 8
Nous sommes l’habitude: si vous regardez ce qu’il a fait Marquez, le niveau est très élevé, si vous regardez les autres conducteurs de moins en moins. Mais Crutchlow n’avait pas mal fait dans le test, loin de là. En bref, ne semble pas si mauvais.

SUZUKI GSX-RR VOTE 8,5
Malheureusement n’est pas dans la course, mais le potentiel est très élevé.

LA KTM RC16 GRADE 8
Concurrentiel, comme il l’avait été au cours de l’hiver: alors, c’est toujours Pol Espargaro pour faire une différence, mais ici, il est allé fort même avec les autres pilotes.

APRILIA RS-GP 4 VOTES
Après les grandes attentes de l’hiver, l’impact avec la réalité des courses, il était dur. Mais le projet reste valable, il faut du temps.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *