Catégories
Uncategorized

MotoGP, Maverick Vinales: « nous Espérons que le Rouge continue

Si l’un d’eux l’a vu seulement maintenant, Maverick Viñales et Valentino Rossi il semble y avoir deux coéquipiers, parmi lesquels il y a toujours eu une idylle passionnée. À partir de quand il a été annoncé que l’équipe Yamaha 2021, dans lequel militeranno Viñales et Quartararo (même si Razlan Razaliprincipal, l’équipe Petronas-théorie de la relativité restreinte, il ne semble pas du tout d’accord) à l’espagnol sont profondément dans la manifestation d’estime et de respect pour Valentino.

Dans le passé, il n’était pas toujours le cas. En particulier au cours de l’année 2017, la première année de vie commune, lorsque Maverick a commencé à collectionner les victoires dans la répétition, de la relation entre les deux semble être souvent tendue. Une comparaison de la distance, qui n’est pas, cependant, de ne jamais transcendé les limites de l’amicale de la cohabitation, et pour vous dire la vérité – vous gagner la primauté dans l’équipe, mais aussi et surtout la chance d’être le seul, entre les deux, avec le plus de poids dans le développement de la moto.

Au cours de la dernière directe Instagram, Viñales a réitéré l’estimation pour le Rouge. « Fabio (Quartararo, Ndlr). il est très rapide coureur, un bon achat pour l’équipe. Mais c’est dommage de dire adieu à la saint-Valentin, parce qu’avec lui, j’ai le plaisir, est un excellent coéquipier – nous avons une relation assez bon. Certainement, d’avoir Valentino dans l’autre côté de la boîte n’est pas une situation facile, car il est très rapide pilote. Mais avec lui, j’ai pu apprendre beaucoup de choses, et c’est la chose la plus importante. J’espère continuer à en 2021 – j’aime à se battre contre lui. C’est une légende, un grand pilote: c’est bon pour lutter contre ces pilotes. »

Mais Rossi a eu un adversaire très difficile à Marc Márquez. Et sur la question Maverick a donné un avis très précis. « Ils sont deux grands. Cependant, ils sont la partie de Valentino, parce qu’il était mon idole depuis l’enfance. La première fois que j’ai vu de lui était à la TÉLÉVISION, à Jerez, avec les 250 j’avais moins de cinq ans… »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *