Catégories
Uncategorized

Redbird de l’apprentissage à distance enseigne un vieux chien un nouveau truc

“Qui ressemble à un plat de spaghetti”, a déploré l’instructeur de vol et de l’AOPA de l’Éditeur du Grand Dave Hirschman, l’accrochage me ramène à la réalité. “C’est la pire reconnaissable virage à 180 degrés que j’ai vu.”

“Je crois que je vais prendre quelques boulettes de viande à la prochaine fois,” je me murmura alors que beaucoup de difficulté à comprendre l’exercice et de brouillage pour retrouver mon brisé la confiance. “Nous allons lui donner un coup et voir si je peux le faire,” je l’ai dit, est déterminée à lui montrer les bonnes choses.

Une démonstration pratique sur l’aurais vraiment m’a aidé, mais il n’était pas censé être comme le monde bouclé vers le bas sous la distanciation sociale procédures dans les affres de l’coronavirus pandémie. Bien qu’il est généralement à côté de moi, sur ce vol Hirschman était d’environ cinq kilomètres de surveillance de ma performance à partir de la maison par l’intermédiaire d’un Zoom vidéo, tandis que nous avons testé l’enseignement à distance concept.

Les autres étudiants, les enseignants et les écoles de vol aux prises avec des restrictions similaires mis en place pour éviter l’échange de germes dans l’étroite enceinte d’un aéronefs de l’aviation générale.

Redbird des Simulations de Vol de Marketing Vice-Président Josh Harnagel travaillé avec nous pour équiper l’un de l’AOPA deux Redbird plein simulateurs de mouvement avec un logiciel pour l’enseignement à distance l’expérience, alors j’ai pensé que nous avions la meilleure option en lieu et place d’un une-à-une leçon. Harnagel a expliqué que Connect permet aux utilisateurs distants d’accéder à la version web de Redbird du simulateur de vol du système d’exploitation, Redbird Navigator, qui donne les instructeurs de vol de toutes les fonctionnalités du système d’outils pour l’instructeur. Hirschman outils inclus un écran partagé vue de la simulation des aéronefs de l’écran principal de vol et l’affichage d’une carte dynamique du vol en cours.

Redbird Connect permet aux instructeurs de vol, à voir et à former leurs étudiants d'effectuer des manœuvres dans un Redbird FMX simulateur de vol tout en pratiquant des mesures de distance sociale. Photo avec l'aimable autorisation de Redbird des Simulations de Vol.

Le flux en direct a permis à mon instructeur pour suivre mes progrès, de critique de ma part-compétences de pilotage, et d’analyser d’autres données de vol. Bien qu’il n’était pas assez proche physiquement de mon entraîneur, je me sentais encore Hirschman me regarder vers le bas par l’intermédiaire d’un iPad bridé sur un MyGoFlight universelle berceau et un trépied Manfrotto positionné entre le simulateur de rails de siège.

Il est difficile de comprendre ce qu’il signifiait pour moi de le faire quand Hirschman m’a demandé d’appliquer des contre-pression jusqu’à ce que j’ai pu le sentir, tournez à 30 degrés, et, simultanément, de maintenir le Cessna 172 de l’assiette d’environ 17 degrés nez haut pendant un maximum de performances, de 180 degrés virage à droite en montée. Je ne pouvais pas l’imaginer, en dépit d’un contrôle en amont de briefing et de diagrammes montrant la séquence.

Plus d’une fois j’ai roulé hors de l’exercice, avec la stalle de la corne, le bourdonnement d’une fin à la manœuvre, bien en deçà de pilote commercial des normes. Je pourrais dire Hirschman a également été frustré à être attaché à son ordinateur en regardant par dessus mon épaule à travers une lentille au lieu de fournir une démonstration pratique.

“J’aime le monkey see monkey-faire, et je m’ennuie de la capacité de démontrer,” Hirschman confié, et j’ai accepté. Il est plus d’un sur les mains de l’instructeur—et je suis de plus en plus de mains sur l’étudiant, de sorte que nous deux compromis pour le bien de la nouvelle technologie. “Pour moi, c’est une vraie lacune en tant qu’instructeur, et c’est quelque chose qui me manque. Si vous êtes en train de me regarder ou que vous regardez une certaine automatisation au sein de Redbird voler—je voudrais voir l’étudiant sera en mesure d’obtenir une démonstration de la manœuvre,” at-il ajouté.

En tant qu’étudiant, je préfère les commentaires que je reçois de regarder un expert voler un certain exercice, car j’essaie de prendre dans les différentes pièces d’une manœuvre qu’ils se mettent en place—à la recherche du pare-brise, eyeballing les instruments, et de prêter attention à mon instructeur de la main et les mouvements oculaires aider à saisir la technique dans mon cerveau.

“Je suis hypoxique parce que nous gagnons en tant altitude,” il exaspéré de la vidéo Zoom lien tout en suivant mon fil d’ariane chemin sur son écran d’ordinateur. “OK, de démarrer sur un cap et let’s go. Donnez-moi 30 degrés et TIREZ.”

J’ai fait comme on m’a dit, et après quatre précédemment tentatives, je l’avais presque compris. Je pense que pratiquer en succession rapide—quelque chose que vous pouvez faire beaucoup plus facilement dans un simulateur qui dans un avion réel—vraiment aidé. La répétition m’a permis d’enfin obtenir ma tête enroulée autour des multiples tâches qui doivent être maîtrisées.

L’ampoule est venu quand Hirschman a brisé l’exercice de ses la plupart des phases de base et m’a coaché par chacun. “La direction du nord et de tenir 30 degrés. Maintenant, nous sommes à mi-chemin par le biais de la manœuvre, très lentement, soutiennent que l’assiette. Et très lentement, rouler sur un cap au sud. Utilisez vos pédales de palonnier pour rester droite parce que vous êtes à grimper à un réglage de puissance élevée,” il m’a rappelé sur le lien vidéo.

Le décrochage de la corne chantaient juste que j’ai roulé sur la face de tête et je pouvais presque sentir Hirschman souriant derrière moi. “OK, très bien. Vous êtes dans un délai de cinq degrés de notre tête … bon, bon! Je suis à la recherche de la trace et qui a été un parfait virage à 180 degrés,” il a complimenté.

Une distance d'apprentissage de la leçon impliquant un Redbird FMX simulateur de vol, un iPad sur un trépied, et un instructeur lié par Zoom enseigné un pilote de la chandelle, une manœuvre requise pour l'commerciales, un certificat de pilote. Photo par David Tulis.

C’était bon pour moi, trop. Malgré quelques doutes au sujet de la technologie de l’avion sans un instructeur à côté de moi, le retour immédiat m’a appris comment appliquer la bonne quantité de la suspension arrière-de la pression de l’angle de tangage, tout en partageant ma concentration entre les tâches à portée de main. La vue de l’image de la grande écrans de TÉLÉVISION subbed pour le pare-brise et les fenêtres, et j’étais également en train de devenir à l’aise avec les commentaires de la Garmin G1000 panneau numérique.

J’ai eu une autre chandelle ma sueur manches avant que je quitte le “domaine de pratique,” et il a plu à tous les deux. “C’était super, Dave, merci,” je l’ai dit comme je l’ai redressé à l’ouest de l’aérodrome, soulagé d’avoir un plus pour mon vol de l’outil à la ceinture.

“De Nice. C’est le meilleur encore,” mon droit virtuel places loué. “C’était vraiment incroyable de voir les progrès d’une leçon. Maintenant, que diriez-vous tirant sur le mélange et en glissant en arrière pour Frederick Municipal?”, il deadpanned—et un autre défi était né.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *