Catégories
Uncategorized

SBK – le Divorce entre Van der Mark et la Yamaha

La nouvelle était dans l’air, et la confirmation est venue aujourd’hui avec le communiqué de presse émis aujourd’hui par la Yamaha, avec qui ils communiquent que de la la fin de la saison 2020 le pilote du néerlandais et le japonais n’ont-ils pas renouveler leur contrat.

Apparemment, la décision a été du projet pilote, les vingt-sept, qui a décidé de changer l’air et de donner un tournant à sa carrière.
Avec l’arrivée de Toprak Razgatlioglu il n’était pas immédiatement clair comment le leadership dans la boîte Yamaha a été adoptée pour le pilote et le turc, qui a fait ses débuts en Australie avec une victoire, tandis que dans les quatre saisons de Van der Mark a réussi à obtenir trois victoires, ainsi que deux succès importants pour les 8 heures de Suzuka.

L’ex-champion du monde Supersport 2014 il fait ses débuts dans le championnat du monde Superbike en 2015, sur la Honda Ten Kate de l’équipe, et de passer ensuite à l’usine Yamaha de l’équipe l’année suivante.

Bien sûr, les pays-bas vont rester dans la Pata Yamaha WorldSBK de l’Équipe jusqu’à la fin de la saison il reprendra au début du mois d’août à Jerez en Espagne. Comme à son remplacement prend de plus en plus de force la candidature de l’ancien MotoGP coureur Jonas Folger, qui a fait la course de Yamaha pour le championnat dans l’IDM, l’allemand et qui va être joué comme un joker dans les deux tour du monde en 2020.

“Nous comprenons les raisons de la décision de Michael – il a dit Andrea Dosoli Racing Manager De Yamaha Motor Europe. – et nous avons accepté. Il n’y a pas de lutte ou de friction entre Van der mark et la Yamaha, ou notre équipe. Bien sûr, nous sommes déçus de ne pas être en mesure de continuer à travailler ensemble et reste une sincère estime réciproque”.

Il semble que l’origine de ce changement, il y a une proposition intéressante est faite dans Van der Mark par l’ BMWqui s’attendaient à quelque chose de plus à partir du couple formé par Tom Sykes et Eugene Laverty.
Les deux pilotes sont de bons conducteurs les plus expérimentés et et de grands pilotes d’essai, mais la société allemande a besoin d’un pilote jeune et ambitieux, sur lequel fonder leur propre image, et la figure de la Dutch braid, pinceau à la demande faite par la maison de l’allemagne.

Il y a aussi, cependant, qui soutient que l’origine de la décision de l’ancien monde Supersport, la champion il est la main de la Ducatiqu’il a senti que c’était le terminus de son histoire avec le gallois.

De moins en moins confiance à la voix qui parle du retour de Van der Mark Honda, en remplacement de Leon Haslam, qui semble destiné à poursuivre les travaux sur le développement de la nouvelle Firebalde également en 2021.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *