Catégories
Uncategorized

SunLive – Yearbury prend son Husky vers le haut de la table

Il a été tout à fait une saison pour Waikato dirt bike racer Dylan Yearbury.

Dans une campagne perturbé par le Coronavirus COVID-19 pandémie, il serait compréhensible si son attention a été légèrement floue et sa motivation au plus bas, mais le 25-year-old constructeur de Cambridge a été présente aucun de ces défauts.

En fait, Yearbury a pris ses nouvelles Husqvarna TE300i pour terminer deuxième de la manche d’ouverture de la toujours populaire, la Saleté Guide de cross-country de la série, juste après que le virus de verrouillage restrictions ont été assouplies en juin, et soutenu que par des également la finition globale de runner-up dans le juste terminé de la Nouvelle-Zélande Enduro Championnat, la série abrégée à quatre jours de course sur deux week-ends.

Avec le deuxième des trois tours dans la poussière de la série des guides, à Ohakuri, au sud de Tokoroa, le samedi, Yearbury était déterminé à prendre d’un cran.

Et c’est exactement ce qu’il a fait, la Husqvarna star gagner de l’éreintante de deux heures de course par un solide 46 secondes sur Helensville pilote KTM Tom Buxton, avec Yamaha-monté Manawatu homme Paul Whibley revendiquant la troisième place sur le podium.

Ce n’était pas une simple victoire, avec Yearbury dans la lutte dès le début, mais il a creusé profond et a lutté à travers la circulation pour enregistrer la victoire, samedi, sa victoire également de gagner de la série de plomb pur et simple de la ronde-un gagnant Whibley.

« J’ai eu un très bon départ et se place en troisième position (sur 129 commencer) que nous nous dirigeons dans le virage.

« Mais ensuite, j’ai essayé de faire une passe sur un coureur à la fin d’un jeûne de gravier section de route et s’est écrasé à haute vitesse. C’était très glissant et je suis venu dans le coin trop chaud.

« J’étais d’accord et saufs, mais cela m’a laissé tomber à environ 10.

« J’ai alors juste concentré sur le travail de mon chemin de retour vers l’avant. J’ai passé Tommy (Buxton) pour la tête sur les genoux de cinq des six, puis a réussi à sortir un peu à l’écart sur lui.

« Mon objectif est de gagner la Saleté Guide de la série cette année. Ce serait une première pour moi.

« Il suit gentiment de mon enduro ressortissants de la campagne, où j’étais en tête les points, mais pas tout à fait en mesure de sceller la transaction (en remportant le titre). J’ai terminé cette série de runner-up à 2019, champion du monde Hamish Macdonald (de Christchurch), donc je dois être heureux. »

La troisième et dernière manche de la Saleté Guide de série est fixée pour le même lieu, à Ohakuri, en foresterie, près de Atiamuri, à mi-chemin entre Tokoroa et Taupo, le 15 août.

Crédit: Mots par Andy McGechan, www.BikesportNZ.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *