Catégories
Uncategorized

Valentino Rossi: je ne vais pas Petronas pour saluer les fans

Sans entrer dans Petronas pour dire bonjour aux fans et dit bonjour aux fans même hier, quand il est apparu pour quelques tours de piste sur le nouvel asphalte de Misano.

La première déclaration, cependant, est la fille de profonde réflexion. La seconde, au contraire, est la fille d’une nécessité: tout faire en secret pour empêcher les supporters et les adeptes, sachant qu’il est a été de course à Misano, vous laissez tomber comme un rocher sur le spot avec le risque de donner vie à la réunion. Absolument à éviter en période de Coronavirus. Donc, le jour à la World Circuit Marco Simoncelli, tombé d’une sorte de couverture de protection. Mais les smartphones sont toujours là et un peu de photos est activé sur le réseau, telles que celle que vous avez publié, hier à partir de la Page Instagram de Luca Marini, qui était avec Vale et d’autres pilotes de l’Académie pour une journée de formation.

Une formation fonctionnelle pour l’imminent retour aux courses, avec le Championnat pourrait la reprendre, mais également de se tenir derrière, avec l’aide de sa Yamaha R1 et beaucoup, beaucoup, beaucoup trop d’entrées de ces jours sur l’avenir de Valentino Rossi. C’était le même échantillon de Tavullia à briser le silence avec une phrase qui met fin à la discussion: “Je ne vais pas Petronas juste pour dire bonjour aux fans”.

Mots confié aux micros de motogp.com (et précédemment de la République, et Sky Sports) et choisi par Rossi à expliquer, une fois de plus, a admis qu’il y avait le besoin, qu’il n’y a pas de bras de fer dans la loi. Et que, plus simplement, l’idée de vouloir trouver un résultat avant de prendre sa décision. “J’ai à creuser à l’intérieur de moi – dit – il – et voir si j’ai encore d’être compétitif. J’ai voulu faire avec le terme de la comparaison de la piste, mais il n’a pas été possible”

Rossi a, en fait, ont confirmé que les termes qui peuvent être moins élégant avait dit le propriétaire de Petronas. Qui est, qu’il envisage diverses solutions de rechange à partir d’accrocher le casque sur un clou, ou de continuer, pendant un an avec option pour le prochain, sur la Yamaha. À droite sur la relation avec la maison d’Iwata, le neuf fois champion du monde est resté: “J’ai attendu que Yamaha, il a signalé à l’équipe de base sur les deux jeunes coureurs, mais notre relation va au-delà”. Une déclaration, ce que smash l’hypothèse, à ce stade, décidément d’imagination, un temporeggiamento de l’46 approche fonctionnelle avec Suzuki ou l’Aprilia.

Tant et si bien que Rossi ajoute: “Je n’ai pas encore parlé avec Razali, parce que, à ce stade, le dialogue est avec Lin Jarvis. Je suis conscient que Petronas est une grande équipe et une aussi grande occasion. Mon plan de cette année a été de changer quelque chose dans l’équipe et de comprendre la compétitivité. La malchance était que j’avais été dans la position d’avoir à décider, sans se presser. Bientôt, je vais parler avec Razali, mais je partage ses réflexions sur la nécessité d’être compétitif et ne pas aller dans l’équipe seulement pour un an de salut pour les fans.“.

S’il est d’essayer de rester à un niveau élevé, certainement pas pour faire une saison d’adieu sans ambitions. Personne ne regarde personne, puis, avec le rôle central, cependant, comme nous l’avons prévu, est récité par Yamaha: la prétendue barbes de Razali ne sont pas dirigées à Tavullia, ainsi que l’attitude de Rouge n’était pas destiné à Sepang. Et Iwata qui sont concentrés dans les se déplace de deux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *