Catégories
Uncategorized

MotoGP 2020. Rossi: Michelin? C’est un problème que nous avons à résoudre nous-mêmes

Rossi commence la saison 2020 « disputer » avec Michelin, et notamment une 11e place dans la qualification de l’espagnol GP à Jerez.

Taramasso (Michelin) dit que votre style de conduite ne vous oblige pas à sortir de la coque, puis la consommation de plus de la partie extérieure du caoutchouc. C’est cette interprétation de droite?
« Je ne suis pas d’accord, il fait valoir que la consommation est de plus en plus de caoutchouc parce que je me penche moins de à partir le vélo, mais si vous regardez les images n’est pas vrai. J’ai beaucoup travaillé sur cette chose, parce que, par exemple, lorsque nous avons couru avec les Bridgestone, nous avons été encore plus et puis il y a des pilotes qui dépassent encore moins de moi, de type Dovizioso et pas encore la fin des pneus. Plus que ce que j’ai dans ma carrière, j’ai toujours préféré le plus difficile des pneus, à la fois comme un composé et que la carcasse tout en maintenant les Michelin sont très, très doux à la fois comme un composé et comme un cadavre. Je suis le plus élevé de tous, et même si elles sont très maigre, j’ai eu à payer un peu de kilos en trop. Cependant, je suis d’accord avec Taramasso, quand il dit que les autres coureurs avec ces pneus, et c’est un problème que nous avons à résoudre nous-mêmes. Nous allons essayer, et nous y travaillons. Depuis hier, nous avons beaucoup amélioré, et nous commençons à bien travailler avec David. Il faut un peu de temps. »

Vous vous attendiez à un meilleur départ après les essais hivernaux?
« Et est-il vrai qu’en Malaisie et au Qatar, nous avons été rapide et nous avons eu une bonne étape, mais honnêtement, je m’attendais à souffrir un peu ici à Jerez. À partir de 2017 ont toujours été du week-end difficile. Cette chaleur est difficile pour tout le monde. Il y a les trois premiers coureurs (Marquez, Quartararo et Vinales) qui devrait être plus forte, mais alors à partir de la quatrième à la douzième, nous sommes vraiment tous là. La course est longue, mais je m’attends à un beau groupe ».

Demain Marquez sera entouré par les jeunes. Croyez-vous que ce championnat va voir un renouvellement des générations?
« Marquez est toujours le favori, car il est celui qui a le meilleur de tous, cependant, Vinales et Quartararo conduite par la peur, donc ils peuvent le déranger. Yamaha est plus élevé dans la course avec les nouveaux pneus, mais en baisse par rapport à Honda dans la course, car il devrait être beaucoup plus forte dans la ligne droite et consomme moins de pneus. Ensuite, il va être difficile avec Marquez et demain, la course sera longue. Aussi Bagnaia aujourd’hui a eu peur et c’est tout le week-end va fort et le même Miller ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *